Interview de Laura Müller, notre enseignante d’allemand

IMG_1179

Le pays de Laura : l’Allemagne.

C’est un  grand pays avec beaucoup de montagnes et de forêts. Laura aime son pays mais elle trouve qu’il y fait trop froid. Quand elle était petite, Laura habitait à la campagne. Elle habitait près de Hambourg au nord de l’Allemagne. Chaque région de son pays a des spécialités à manger. Dans sa région, il y a le Labskaus. C’est un plat avec des saucisses, de la choucroute, des betteraves, des œufs et du poisson.Il y aussi un dessert fait de crème avec des fruits crus et la tarte aux pommes. Sa musique préférée allemande est un groupe  de rap, les 4 fantastiques. Laura n’est jamais allée à Europapark.

 Son métier de maitresse allemande. 

En Allemagne, elle est professeur de français et de biologie dans les collèges et les lycées.

En français, elle leur fait découvrir notre pays, la musique français et la grammaire. En biologie, elle leur apprend les animaux, le corps humain, les plantes etc.  Elle a commencé à travailler en 2015. A Schiltigheim, elle travaille aussi dans les écoles de Exen Pire et de Exen Schweitzer. Dans  notre école, elle enseigne l’allemand aux élèves de CP de mesdamesStreicher etRodier et de monsieur Corbé et aux élèves de CE1 de Mme Mardille. Elle trouve que les classes de CE1 et la nôtre sont plus calmes que les classes de CP. Laura aime son travail et elle aime travailler avec les enfants.  

La vie de Laura Muller.  

Elle a 24 ans, elle est née en 1992. Sa famille est allemande sauf sa grand-mère qui est luxembourgeoise. Elle est fille unique. A Schiltigheim, elle vit chez une famille française. Laura aime les animaux, elle avait deux lapins très gentils. Elle a déjà vécu en 2009 dans le Sud de la France. Elle aime beaucoup la cuisine. Elle aime les soupes faites maison, les salades, les œufs et les pizzas. Elle n’aime pas trop dessiner mais elle aime beaucoup lire. 

Elle a déjà beaucoup voyagé. Elle est allée aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Angleterre, en Espagne,en Italie, en Autriche, en Pologne, en Suisse, au Danemark, en Norvège, en Turquie, en Egypte, aux Etats-Unis. Elle a vu la Maison Blanche à Washington. Elle a aussi visité environ 50 villes dans le monde. Ses villes préférées sont pour l’instant Paris, Londres et New-York.

Interview des élèves de CE2 A3

IMG_1183

 

 

interview de M. Howald suite…

« Nous avons aimé car il a répondu à toutes nos questions » (Lucas, Charlotte , Killian, Ambre , Noéline )
« J’ai aimé quand il a dit qu’il jouait avec les enfants … » (Séléna,  Isabella)
« J’ai adoré quand il nous expliquait son métier, ce qu’il raconte à ses patients »  (Abigaël)

Jûd Cm1 et Lucie Ce2.

L’interview de M.Howald

IMG_0907Nous avons interviewé M.Howald qui travaille à l’hôpital, à propos des pièces jaunes.
Dans l’hôpital où il travaille,  il y aussi des tirelires de pièces jaunes à l’accueil.
Avant, monsieur Howald était professeur de religion dans un lycée de Strasbourg. Puis son archevêque lui a proposé de devenir aumônier.

Aumônier est un mot de la famille d’aumône. L’aumône,  c’est donner ou recevoir. Un aumônier vient quand on le demande. Un aumônier,  c’est un représentant d’une religion.

A l’hôpital civil,  il y a un aumônier bouddhiste, un aumônier musulman, un aumônier juif, un aumônier orthodoxe, un aumônier protestant et un aumônier catholique. Monsieur Howald est l’aumônier catholique.
Un aumônier représente une religion, il rencontre les personnes pour parler de la religion, de Dieu, du sens de la vie.

A l’hôpital, les malades veulent rencontrer  un aumônier pour parler de leur vie (leur enfance, leurs souvenirs, leurs familles), ce qui est important pour eux, ce qui les préoccupe, le malheur d’être malade, la tristesse, la peur de mourir, ce qui va arriver à leur famille, leurs enfants s’ils meurent et aussi la joie de guérir.

Monsieur Howald travaille aussi avec les enfants malades quand leurs parents lui demandent. Ils jouent avec  eux aux cartes, avec une ardoise. Il leur pose des questions,il  s’intéresse à ce qu’ils vivent, ce qui est difficile pour eux. Ils trouvent que les enfants malades essaient de rassurer leurs parents. Ils disent à leurs parents que « Ça va aller », «  Je vais bien ». Ils demandent des nouvelles de leurs frères et sœurs, de la famille.
Les enfants malades sont parfois stressés, parfois tristes mais aussi joyeux.
Monsieur Howald écoute aussi les soignants car il y a aussi beaucoup de tristesse pour eux quand un de leurs malades meurt.
Il travaille de 8h du matin à 19h. Il travaille entre 50 à 55 heures par semaine.Il prend des pauses dans la salle de pause avec ses collègues aumôniers. Parfois pendant la pause, quand il a entendu des choses difficiles, il va prier à la chapelle.
Une semaine par mois, il est de garde. Si quelqu’un dans un hôpital a besoin de lui, il est appelé même la nuit, même le week-end et il va rencontrer la personne qui a besoin de parler.

Ce que monsieur Howald aime dans son métier c’est que chaque jour il ne sait pas qui il va rencontrer  et que chaque jour il fait des rencontres.Il a 56 ans et il  aime les animaux (il a un chien et un chat).

Timéo et Lucie, CE2

 

 

Qui est Muriel Barrière?

Les élèves de CE2 A3 ont interviewé Muriel Barrière , professeur de musique à l’école des arts de Schiltigheim.  

Son métier de musicienne.

Elle a appris à jouer du  piano à 7 ans. Elle a essayé d’autres instruments comme la batterie, le xylophone, la flute à bec, la flute traversière, la trompette, le tambour, la guitare. Elle trouve que ces instruments sont difficiles pour elle.

Chez elle, elle a 7 instruments de musique.

Elle a appris à chanter à 22 ans seulement.

Elle a trois activités différentes dans son travail :

– travailler avec les classes d’écoles maternelles ou primaires,

– donner des cours de piano à l’école des arts de la ville de Schiltigheim,

– faire de la musique avec des enfants très  malades et  leurs parents à l’hôpital.

Elle aime son métier, elle aime travailler avec les enfants.

Elle est déjà montée sur scène.

Une fois par an, elle travaille à l’étranger pendant une semaine.

Les élèves de CE2 A3

 

 

Notre interview de Caroline, maitresse d’allemand.

IMG_0787

Le pays de Caroline : l’Allemagne.
C’est un pays plus petit que la France mais bien plus grand que la Suisse ou la Belgique.
Caroline aime son pays mais il y a des choses qu’elle n’aime pas dans son pays, comme la politique par exemple.
Chaque région de son pays a des spécialités à manger.
Dans sa ville à Dresden, il y a der Stollen, c’est une sorte de gâteau en forme de buche avec des raisins. On le mange avant Noël et jusqu’ à nouvel an.
Un autre gâteau allemand est die Eierschecke. Il y aussi les saucissons pour le barbecue et die Brezel.

D_Städte

 

Son métier de maitresse allemande.

Elle a fait cinq années d’études en Allemagne. Cette année, elle travaille en France et elle aura son diplôme après. Alors elle pourra être maitresse en Allemagne.
Elle enseignera les mathématiques, le français, l’allemand et la découverte du monde.
Elle a déjà travaillé dans deux écoles à Dresden, trois écoles à Erfut et quatre écoles en France.

La vie de Caroline Magdanz.

Elle habitait à Dresden en Allemagne.
Elle a 25 ans et elle habite à Strasbourg cette année. En France, elle a deux amis : Thiéfaine et Ali.
Elle aime la nature et les animaux, elle a un lapin.
Elle est fiancée et aimerait plus tard avoir deux enfants.
Elle a déjà beaucoup voyagé : l’Espagne, la France, la Suisse, l’Italie, la Grèce, l’Autriche, la Pologne, la Turquie, Israël, l’Egypte, le Danemark, la Belgique, les Pays-Bas. Elle a aussi visité de nombreuses villes. Elle n’aime pas du tout cuisiner.
Elle fête Noël.

Les élèves de la classe des CE2 A3

Intrusion dans l’équipe du blog

Les impressions de l’équipe :

Tony : « J’aime bien le blog ça me fait plaisir de mettre les autres au courant. »
Théau : « J’adore écrire des nouvelles sur le blog. »
Marylou : « J’adore le blog car aller sur l’ordinateur c’est ma passion. »
Lucas : « J’aime bien aller sur l’ordinateur et parler avec les autres. »
Leïline : « J’aime bien aller sur le blog pour écrire des articles. »
Inès : « J’aime écrire des blagues, des devinettes et des articles. »
Salwa : « J’aime bien le blog car j’aime publier des articles. »

Appareil photo caché au blog :

IMG_3358

IMG_3360

 

 

 

 

 

Questionnaire CP

Le jour de la rentrée a été riche en émotions pour tout le monde, mais sûrement encore plus pour les CP !

Voici ce qu’ ils en ont pensé…

1. Comment te sentais-tu le jour de la rentrée?

Théo : J’avais très peur.

Oscar : Je me sentais bien.

Lilye : J‘étais intimidée

Noéline : Je n’avais pas peur du tout.

2. Qu’est-ce que tu as préféré faire le jour de la rentrée ?

Théo : J’ai bien aimé jouer avec mes copains.

Oscar : J’ai aimé travailler.

Lilye : J’ai bien aimé avoir des devoirs.

Noéline : J’ai aimé jouer dans la cour avec mes copines.

3. Qu’est-ce que tu n’as pas aimé ce jour-là ?

Théo : Il y avait trop de gens, et en plus j’avais oublié mon protège cahier rouge !

Oscar : Je n’ai pas aimé attendre.

Lilye : J’ai tout aimé.

Noéline : Je n’ai pas aimé que tout le monde nous pousse dans la cour de récré.

4. Qu’est-ce que tu as préféré à la grande école ?

Théo : J’aime cette école parce qu’il y a beaucoup de travail à faire et plein de jeux dans la cour.

Oscar : Ce que j’aime, c’est qu’on peut savoir ce qu’on va manger à la cantine.

Lilye : Ce que je préfère, c’est tracer avec la règle.

Noéline : Je préfère la grande école parce qu’on colle beaucoup et qu’on ne joue plus dans la classe.

Interviews réalisées par Driss, Anass et Faycel (CM1).